L’ornithologue Peter Ryan ou l’homme qui n’a pas froid aux yeux

DSC01432

Si vous cherchez Peter Ryan sur le bateau, c’est simple, il suffit de se rendre à l’avant du bateau. Durant l’expédition, il aura passé 160 heures à la pointe du bateau armé de ses jumelles et de son appareil photo. Au cours de l'expédition, il aura recensé des milliers d'oiseaux en y inscrivant les moindres détails dans son carnet. Autant vous dire qu’il faut bien s’habiller et être résistant pour tenir aussi longtemps face au vent et aux intempéries.

DSC01461
DSC01764

Quelques photos et explications de Peter Ryan

La mouette blanche

Voici un spécimen particulier de l’Arctique. Contrairement à la plupart des oiseaux des mers arctiques, elle quitte rarement l'Arctique. La mouette blanche s'aventure occasionnellement vers le sud, jusqu'en Islande et en Europe du Nord en hiver. Certains restent apparemment toute l'année dans l’archipel de François-Joseph. On ignore comment ils parviennent à trouver de la nourriture durant les longues nuits d'hiver. On trouve des mouettes blanches partout en Arctique, mais il y aurait seulement un peu plus de 10'000 couples dans le monde. C’est une espèce presque menacée.

2mouetteIvoryGull
1mouetteIvory Gull landscape
4mouetteIvoryGullFly1

Le Fulmar arctique

7Fulmar head

Bien que cet oiseau ressemble à une mouette, le fulmar arctique est un pétrel à nez tubulaire. Il a un odorat extrêmement développé et lui permet de repérer ses proies par l’odeur ! Il peut vivre entre 20 et 30 ans.

Les fulmars se reproduisent en été en colonies sur les falaises et se sont adaptés à l'utilisation des bâtiments dans certaines régions.

6Fulmar banking
5Fulmar moulting

Le mergule nain

De la même famille des pingouins, le mergule nain est un petit oiseau d’environ 150 grammes qui est une des seules espèces répertoriées à avoir atteint le pôle Nord ! Les Petits Pingouins se reproduisent en été et ne pondent généralement qu'un seul œuf. Les poussins quittent le nid avant d'avoir atteint leur pleine maturité, à environ 30 jours, et sont apparemment accompagnés en mer par leur père. Avec une consommation d'environ 30 grammes par jour, on estime que chaque mergule nain mange plus de 50 000 copépodes par jour !

9mergLAuk fly
8mergLAuk
LAuk flock

Le guillemot de Brünnich

Comme le mergule nain, le guillemot de Brünnich appartient également à la famille des pingouins. La particularité de celui-ci, c’est qu’il peut plonger jusqu’à 210 mètres sous l’eau pour attraper sa proie. Les plumes sont de remarquables isolants grâce à l'air qu'elles emprisonnent, mais cette même couche d'air peut constituer un défi pour les oiseaux plongeurs. Lorsque les oiseaux plongeurs sont à la surface de la mer, l'air contenu dans leurs plumes les fait flotter. Ils doivent donc redoubler d’effort pour rester sous l'eau. Cependant, lorsqu'ils plongent plus profondément, l'air se comprime, ce qui facilite la descente sous l'eau, mais réduit leur isolation.

14brunTBMurre
12brunMurre on sea
11bruunMurre flying

D'autres animaux que nous avons rencontré lors de l'expédition...