Pourquoi cette expédition s'est déroulée dans cette région de l'Arctique ?

Capture d’écran 2021-09-22 à 14.04.59

"La mer de Kara et la mer de Laptev sont les régions qui nous intéressent. L’objectif est de comprendre les différents impacts du changement climatique sur cette région. C’est un endroit clé pour le climat de notre planète car beaucoup de banquise se forme ici et influence grandement la circulation océanographique et atmosphérique."

Heidimarie Kassens - Chef scientifique de l’expédition

La mer de Kara et la mer de Laptev se situent au Nord-Ouest de la Russie. La zone encadrée est la région dans laquelle l'expédition Arctic Century s'est déroulée, entre la Nouvelle Zemble, l'archipel François-Joseph et les Terres du Nord.

World-countries-b

Pourquoi cette forme bizarre d’itinéraire ?

Map-AC-fr

En Arctique, la météo est très changeante et lors d’une expédition comme celle-ci, il est important de rester flexible et s’adapter afin de pouvoir faire de la science. Par conséquent, il faut parfois changer de programme, d’itinéraire ou faire demi-tour.

De plus, les sciences océanographiques avaient également besoin de faire des «transects». Ce sont des longues lignes droites sur une même lattitude ou longitude afin d’y faire des relevés. C’est pour cela que l’itinéraire d’Arctic Century peut paraître...illogique.

Jour 1 - Départ de Murmansk - 68.958, 33.082

murmansk

Murmansk est la plus grande ville au Nord du cercle de l'Arctique. Le port de Murmansk est un des plus grands de Russie libre de glace toute l'année. Le 5 août 2021, nous quittons cette ville à bord de l'Akademik Tryoshnikov.

Jour 4 - Nord la Nouvelle Zemble - 76.566, 65.726

Capture d’écran 2021-10-04 à 13.54.11

Pour la première étape de l'expédition, nous nous sommes arrêtés dans la magnifique baie de Inostrantseva. Dû à des conditions météos difficiles, nous n’avons pas pu rester longtemps. Cependant, nous avons pu observé ces magnifiques glaciers se jeter dans la mer.

Jour 8 - Sud de Graham Bell (Archipel François-Joseph) - 80.625, 62.296

3Southgrahambell

L'île de Graham Bell, à l'Ouest de l'archipel de François-Joseph, été nommée en l'honneur d'Alexander Graham Bell, l'inventeur du téléphone. Nous avons eu une excellente météo ce jour-là. Les glaciologues ont pu relever leurs premiers échantillons sur cet énorme glacier qui recouvre l'île.

Jour 11 - L'île de Vizé  - 79.660, 77.026

4Vize

L’île de Vize a été découverte par déduction ! Vladimir Vize, illustre océanographe qui a étudié la dérive d’un bateau d’expédition pris dans les glaces (le Santa Anna), ne comprend pas le changement de direction de l’itinéraire dans cette région. Il en déduit qu’il devait y avoir une île. Cette île a été découverte le 13 août 1930 à l'endroit exact où Vladimir Vize l'avait prédit. Cette île a été donc nommée en son honneur.

Jour 12 - Nord de Graham Bell (Archipel François-Joseph) - 81.000, 65.415

5Northgrahambell

Le bateau a navigué à vive allure pour relier Vize à Graham Bell (en seulement 18 heures). L’équipe terrestre a pu se déployer dans cette partie de l’île très tôt le matin. Malheureusement, la météo s'est vite dégradée et l’équipe terrestre a dû rentrer plus tôt que prévu et n’a pu échantillonner que 3 heures.

Jour 18 - Nord de l'île de Komsomolets - 81.133, 94.816

6northkomsmomolet

Cette partie de l’île est très sableuse avec une couleur orangée. L’équipe terrestre a été déployée et a fait ses relevés en seulement deux heures. Le brouillard s’est vite levé et l’équipe a du rentré rapidement. En effet, l'hélicoptère ne peut plus voler s'il y a trop de brouillard...

Jour 18 - L'île Révolution d'Octobre - 80.151, 96.320

7Octoberrevolution

Il y a eu plusieurs missions terrestres sur différentes parties de cette île pendant trois jours. Nous avons eu de bonnes conditions qui nous permettaient de débarquer sans problème.

Jour 25 - La station polaire du cap Baranova - 79.363, 101.504

8capebaranova

Nous sommes resté 48h au cap Baranova, le temps d’approvisionner la station qui s’y trouve. Nous avons aussi pu déployer quelques équipes à terre pour faire de la science mais également du tourisme !

Jour 30 - L'île de la Solitude - 77.411, 82.470

9solitutdesiland

C'est la dernière île sur laquelle nous avons débarqué lors de l'expédition. Elle porte bien son nom au vue de son emplacement. Les scientifiques ont sillonné cette île pendant 3 heures le temps de faire leurs derniers relevés. Il reste une station polaire inactive que nous avons pu visiter.